UPDATE COVID-19 N°5 Message de la Commission de l’Enseignement

UPDATE COVID-19 N°5 Message de la Commission de l’Enseignement

Le 11 juin 2020

Bonjour à tous,
Comme vous le savez, le lundi 8 juin 2020 le Conseil National de Sécurité (CNS) a « libéré » la phase 3du confinement.
Pour nous plongeurs, certaines choses changent. Le but de ce message est de vous préciser ce quichange.

Règle générale est que les directives précédentes (voir notre flash avec les groupes 1, 2 et 3) restent d’application.

Les principes suivants restent de vigueur :

  • La piscine reste fermée, et ce avec certitude jusqu’en été. (1/07/2020)
  • L’ensemble des exercices qui comprennent un passage d’embout, une remontée, que ce soiten piscine (par exemple « étoile » ou en milieu naturel par exemple le 3.3.3), reste suspendu.
  • La suspension des remontées est provisoire, la position de la Ligue est de laisser plonger les membres quelques semaines, si aucun problème n’apparaît, une réunion du bureau et du comité de sécurité en avisera.
  • Par contre, les exercices avec réa ou passage d’embout doivent subir des modifications pour satisfaire aux notions des mesures barrières contre le Covid-19. (Qui risque de durer desmois, voire plus).
  • Cela implique donc la mise à l’arrêt des passages de brevets pour le moment, et ce jusqu’à contrordre !
  • Le WOLU n’organisera PAS de sorties club jusqu’au moins la date du 01/07/2020. Les règles d’organisation au NEKKER (voir message précédent) restent d’application.

VOICI CE QUI EVOLUE :

Il convient de continuer d’appliquer les gestes barrières suivants (cfr CNS):

  1. Restez chez vous si vous êtes malade ;
  2. Lavez-vous les mains régulièrement à l’eau et au savon ;
  3. Gardez entre vous une distance suffisante (1,5 mètre) ;
  4. Limitez vos contacts physiques ;
  5. Portez un masque bucco-nasal dans les transports en commun et dans les espaces publics fréquentés.

Les 6 règles d’or de la pratique sportive (toujours CNS, et confirmées ADEPS) sont :

  1. Le maintien des règles d’hygiène élémentaires (lavage de mains, ne pas faire la bise, ne pas serrer les mains, etc.) ;
  2. L’option des activités en plein air doit être privilégiée. En cas d’impossibilité, il convient d’aérer les locaux ;
  3. Le maintien des précautions d’usage vis-à-vis des personnes des groupes à risques ;
  4. Le maintien des distances sociales sauf avec les personnes habitant sous le même toit. *) les enfants de moins de 12 ans entre eux, ou les personnes faisant partie de la même « bulle élargie ». Si ce n’est pas possible, il est recommandé de porter un masque ;
  5. Les contacts sociaux seront permis entre 10 personnes différentes par semaine, en plus des personnes vivant sous le même toit ;
  6. Les réunions de groupe sont autorisées avec un maximum de 10, enfants compris (par exemple restaurant, balade dans un parc, etc.).

(plongée bouteille, voir plus bas)
En ce qui concerne la pratique de l’apnée au sein du WOLU:

  1. Les gestes barrières, destinés à lutter contre la contamination, seront respectés.
  2. La reprise des activités se fera de manière modérée et progressive. Il est important de recommencer les activités en effectuant un reconditionnement à l’effort après cette longue interruption sans entrainement au cours de laquelle une activité physique a probablement été fortement diminuée. Il est également possible que l’apnéiste ait contracté le virus sans symptôme apparent mais ayant toutefois été affecté par des lésions pulmonaires.
    • a) Il est donc obligatoire d’effectuer des séances de réadaptation quel que soit le niveau des pratiquants.
    • b) Jusqu’à nouvel ordre, la profondeur sera limitée à -15m pour tous les apnéistes, quel que soit leur brevet.
    • c) L’accent sera davantage mis sur la relaxation, le bien-être, et la technique.
  3. Jusqu’à nouvel ordre toutes les épreuves pour l’obtention des brevets et titres sont suspendues. (on garde cela à l’œil avec la Comm Apnée)
  4. Les gestes barrières, destinés à lutter contre la contamination, seront respectés.
  5. Nous insistons sur l’importance pour l’apnéiste de vérifier la disponibilité de la chaîne de secours dans le cadre de l’évaluation des risques de la pratique.
  6. Les palanquées seront composées de maximum trois apnéistes en ce compris l’encadrant ou 2 apnéistes en plus de 2 apnéistes vivant sous le même toit. Chacun d’entre eux sera équipé d’une bouée. Les bouées secondaires pourront être sous forme de frite de piscine, planche, chambre à air etc. Elles seront reliées entre elles par un cordage d’une longueur de minimum 1.50 mètres. Si le lieu de l’activité n’est pas équipé de lignes de descente, une ligne sera fixée à la bouée centrale. La descente et la remontée se feront le long de cette ligne. Après la remontée et le protocole de sécurité, l’apnéiste regagnera sa propre bouée.
  7. L’apnéiste qui est remonté fera sa récupération à distance de sécurité de son binôme. La préparation à l’apnée s’effectuera avec ou sans tuba mais à distance de sécurité préconisée.
  8. Les apnéistes qui assurent la sécurité, garderont pendant toute la durée de l’activité le masque sur le visage et au maximum l’embout du tuba en bouche.
  9. Dans le respect des conditions actuelles fixées par le gouvernement, la composition des palanquées sera toujours la même, et ce jusqu’à modification des mesures de déconfinement.
  10. Chacun veillera à la désinfection de tout le matériel qu’il a utilisé, à l’issue de la sortie.

En ce qui concerne la pratique de la plongée sous-marine au sein du WOLU:
Nous sommes dorénavant dans une nouvelle logique qui inverse le processus que nous avions respecté jusqu’à maintenant et qui reposait sur l’interdiction.

Aujourd’hui, le principe est celui de l’autorisation moyennant quelques restrictions. Ces dernières nous permettent de maintenir notre vigilance collective face au virus.

A partir du 10/06/2020, la plongée peut maintenant être reprise selon les règles habituelles contenues dans le MIL avec les ajouts suivants :

  1. La reprise de la plongée doit être progressive. Les trois premières plongées seront réalisées en plongée de réadaptation et cela même si votre dernière plongée remonte à moins de 3 mois. (30 mètres maximum, dans le respect des profondeurs autorisées par votre brevet, sans palier de décompression, sans aucun exercice.) Le WOLU vous demande toujours que la première plongée soit limitée à Max 20m, et Max 45 ‘
  2. Certaines épreuves sont autorisées. La réalisation des épreuves, y compris les baptêmes, pour l’obtention d’un brevet de plongeur ou de Moniteur est autorisée, à l’exception des épreuves qui comportent une remontée et/ou un passage d’embout.
    • Les exercices qui comportent une partie réa seront réalisés sans manœuvre de bouche-àbouche, la victime et le sauveteur porteront un masque pendant la réalisation de l’épreuve qui se déroule en dehors de l’eau.
    • Pour tous les exercices, une attention particulière sera portée au maintien de la distanciation sociale lors du briefing et des démonstrations en surface.
  3. Les plongées découvertes sont autorisées.
  4. La profondeur d’évolution reste celle des prérogatives du plongeur. (Max 40m !)
  5. A l’étranger, il est recommandé de ne pas dépasser la profondeur de 40 mètres sur les sites où les règles l’autorisent.
  6. Quelle que soit la nature du gaz respirable utilisé, autre que l’air comprimé, la pression partielle de l’oxygène (ppO2) est strictement limitée à 1 Bar (100 kPa)
  7. Il est recommandé d’évoluer dans la courbe de no-déco de ses moyens de décompression.
  8. Pour les parents parmi nos membres :
    • La plongée Enfant est autorisée MAIS les encadrants et Instructeurs doivent avoir réalisé au minimum les trois plongées décrites au point 1 avant d’encadrer en PE.
    • Les 3 premières plongées de l’enfant devront se réaliser selon les prérogatives de l’enfant et au maximum à 5 m. (Pour ceux qui peuvent plonger plus profond). Ensuite, les règles de profondeur s’appliqueront, c’est-à-dire en fonction du brevet de l’enfant et de son âge. Comme pour les adultes, la reprise doit être douce et progressive.
    • L’encadrant PE doit, préalablement à la première plongée, informer les parents des conditions de reprise imposées par la Commission médicale. Document disponible via ce lien. (3 Types de plongeurs)
  9. Les sorties clubs sont autorisées (par la LIFRAS) dans le respect des gestes barrières. Le WOLU préfère néanmoins encore postposer ces organisations jusqu’au moins 01/07/2020.
  10. Les entrainements en piscine reprendront dans les conditions d’occupation définies par le gestionnaire de bassin et sans exercice de passage d’embout.

Les passages de brevets de plongeurs sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Comme promis dans notre mail précédent : Pour les Candidats AM et MC :
SOUS RESERVE DES DECISIONS DU CNS !

  • Le cours obligatoire AM/MC est planifié vers la fin aout (30/08)
  • Repêchage AM en ce moment prévu le 05/09/2020
  • Les pédas AM (des repêchés) pourront se réaliser (àpd septembre), à condition de ne pas choisir des exercices avec passage d’embout (et sous réserve d’ouverture des piscines)
  • Théorie AM MC session 2020-2021 : inchangé (dimanche 13/12/2020)
  • Les exercices MC (péda) eaux libres sont en cours de révision
  • Les protocoles de l’examen piscine seront adaptés si nécessaire. En ce moment, l’examen est décalé un peu pour donner l’occasion de s’entrainer au moins 3 mois à l’avance (date Pas encore officielle : 16 décembre)

Bonnes plongées

Johan
Président Commission Enseignement RWPC.

PS Info de dernière minute : A partir du 15/06/2020 il sera possible de plonger en Zeelande.